ODA Info du 12 septembre 2017

Les marchés européens résistent à la pression de l’USDA

Par: | Publié le :

Sur le complexe oléagineux, l’élément marquant de la journée a été la révision en hausse du rendement de soja US par l’USDA alors que les opérateurs s’attendaient à une baisse de ce dernier. Cela porte donc la production US au-dessus de 120Mt et confirmerait une production record de soja US.

De son côté, le colza a résisté à la baisse de la fève de soja, soutenu par la baisse de la parité eurodollar. Notons que les cours rebondissent après avoir perdu près de 10€/T depuis l’annonce de la baisse des taxes à l’importation de la Commission européenne de biodiesel argentin.

Du côté des céréales, dans l’attente du rapport de l’USDA, les cours européens ont évolué en hausse tout au long de la séance, pour finir proche de l’équilibre. A l’instar du soja, les opérateurs ont été surpris de la révision à la hausse des rendements du maïs américain ce qui induit une production US en légère hausse à 360MT. Du côté du blé, l’institution a revu à la hausse son estimation de production de blé russe à 81MT (+3,5MT) mais a révisé la production australienne en baisse. Le stock fin mondial ressort inférieur aux attentes mais le marché semble déçu par le fait que le bilan américain (production et stock fin) n’ait pas été révisé. Le blé à Chicago s’orientait en baisse suite à la publication du rapport.

Par ailleurs, Agreste a révisé son estimation officielle pour la récolte française 2017/18 à 37,8MT de blé, 5,5MT de colza et 12,2 MT d’orge. Nous pouvons également noter l’appel d’offres algérien pour l’achat d’orge fourragère.

 

Primes en €/T sur le rendu portuaire :
Rouen: -3 (+0,5) blé sept/dec., -8 colza oct./dec, -12 (+1) orge oct/dec.
La Pallice : 0 blé sept/dec., -5 maïs oct.