ODA Info du 20 avril 2017

Baisse du blé, hausse du colza

Par | Publié le

Aujourd’hui, les cours du colza se sont appréciés dans le sillage des huiles de soja et de palme.

En effet, la possible mise en place d’un embargo sur les biodiesels de palme malaisiens et de soja argentins par les USA pourrait stimuler la demande intérieure US  en huile végétale. En conséquence, l’huile de soja s’est appréciée de 1% sur la séance à Chicago, suivie par le palme qui a rebondi après 6 séances de baisse. Notons que la croissance des exportations malaisiennes de palme ralentit à 4,7% entre les deux premières décades de mars et d’avril.

Cette reprise des huiles intervient en dépit d’une forte correction des cours du pétrole hier soir suite à la publication des stocks d’essence US en hausse sur la semaine contre toute attente.

De leur côté, les cours du colza et du canola ont suivi le mouvement des huiles végétales. Le canola canadien reste également dynamisé par une forte demande à l’export et une trituration soutenue. Pour le colza, les conditions climatiques sèches en Europe sont également facteur de soutien.

Enfin, les cours de la fève et du tourteau de soja sont resté proches de l’équilibre à Chicago dans un contexte de fortes disponibilités et d’une dynamique d’export faible sur la semaine aux USA.

Le blé américain a baissé de 2% aujourd’hui. Le bon état des blés américains rassure les opérateurs, malgré des ventes américaines à l’export qui restent bonnes. Ces dernières sont en passe d’atteindre l’objectif de l’USDA avec 8 semaines d’avance.

Dans ce contexte et face à la hausse de l’euro, le blé européen s’est nettement mieux tenu. Le spread entre le blé européen et américain a gagné 3€/T à 23€/T sur les échéances mai-17. Les exports européens ont en effet été importants, près de 800KT.

 

Primes en €/T sur le rendu portuaire :

Rouen: +3  blé mars/juin, -3 colza juill/août, -18 orge mars/juin

La Pallice : +3,5 blé mars/juin, 0  maïs avril-juin.