ODA Info du 30 novembre 2017

Nouvelle séance de hausse sur le blé

Par | Publié le

La séance a débuté par un mouvement de consolidation sur le blé suite à la hausse d’hier. Puis, le centre de météorologie russe a indiqué qu’une proportion supérieure à l’année dernière de blé au compte de la campagne 2018/19 est dans un mauvais état. Les cours du blé sont ainsi repassés dans le positif. Les mauvais chiffres de vente à l’export de blé et de maïs parus aujourd’hui aux USA n’ont pas inversé la tendance.

Enfin, signalons qu’après de nombreux achats de blé cette semaine, l’Arabie Saoudite lance un appel d’offres pour l’achat de 480KT de blé hard.

Sur le complexe oléagineux, après avoir évolué en hausse une grande partie de la journée, les marchés se sont repliés suite à la publication des quotas d’incorporation de biodiesel pour 2018. En effet, ces derniers sont maintenus sur le même niveau que 2017. Cela a surpris les opérateurs car les mandats ont toujours évolué en hausse depuis 2010. En réaction, l’huile de soja s’est repliée entrainant dans son sillage les graines riches en huile.

Au niveau de l’activité commerciale internationale, les ventes hebdomadaires à l’exportation US de fève, de tourteau et d’huile de soja sont ressorties dans les attentes du marché. Notons par ailleurs la vente aujourd’hui de 525Kt de fève vers la Chine et 132Kt vers une destination inconnue.

Sur le pétrole, la réunion officielle de l’OPEP et ses alliés se tenait aujourd’hui. Les pays se sont accordés pour prolonger la limitation de la production de pétrole jusqu’à la fin de l’année 2018. Par ailleurs, la Libye et le Nigéria, tous deux membres de l’OPEP mais jusque-là non soumis à un quota, ont promis de ne pas produire plus en 2018 qu’en 2017. La réaction sur les cours du pétrole a été très limitée, le marché avait déjà anticipé une telle issue.

Primes en €/T sur le rendu portuaire :

  • Rouen : -1 blé déc. / -8 (+2) colza jan.-mars / -7 orge déc.-mars
  • La Pallice : 0 blé nov.-mars / -1 maïs déc.