ODA Info du 6 décembre 2017

Les chiffres de production canadiens entrainent le marché en baisse

Par | Publié le

En perdant plus de 1%, les cours du blé US ont subi la pression de la révision en hausse de la production canadienne 2017/18 par StatCan. L’agence de statistique a en effet augmenté de 3MT sont estimation de production totale de blé canadien à 30MT, un niveau supérieur aux attentes des opérateurs. Cela inclut une hausse de 700KT de la production de blé dur qui atteint 5MT. A l’exception de l’échéance décembre-17 dont la cloture approche à grands pas, la baisse du blé européen a été limitée par l’évolution favorable de la parité eurodollar aujourd’hui.

Notons que la Jordanie est passée aux achats pour 100KT de blé pour des livraisons mars/avril.

Sur le complexe oléagineux, les cours ont débuté la journée en hausse face au maintien des risques climatiques en Argentine. Des précipitations sont attendues dans 15 jours mais elles seront probablement insuffisantes pour résorber le déficit hydrique qui se creuse.

En milieu de journée, la publication des estimations de production au Canada par Statcan a calmé les ardeurs des marchés oléagineux. En effet, l’organisme estime une production record de canola à 21,3Mt contre 20,2Mt attendues par le marché.

Face à cet élément, les cours du canola se sont repliés entrainant dans leur sillage le colza européen mais également le complexe soja US.

Primes en €/T sur le rendu portuaire :

• Rouen : -0,5 blé déc. / -8 colza jan.-mars / -7,5 orge déc.-mars

• La Pallice : +1 blé nov.-mars / -2 maïs déc.