ODA Info du 10 octobre 2018

Baisse du colza dans le sillage du complexe soja et des huiles

Par | Publié le

Sur les marchés des oléagineux, malgré des pluies abondantes attendues cette semaine dans le Midwest, le complexe soja ont évolué en baisse sur le marché de Chicago. En effet, la guerre commerciale entre la Chine et les USA revient encore sur la scène internationale. Le président américain Donald Trump a réitéré la menace d'imposer de nouveau des droits de douane supplémentaires de 267 milliards de dollars sur les importations chinoises. En parallèle, selon le Crop progresse 32% des surfaces de soja ont été récoltées la semaine dernière aux USA, contre 36% l’année dernière et contre 42% à la moyenne de 5 ans.

Au niveau de l’huile de palme, la publication du rapport du MPOB a montré une reprise de production de 14% à 1,85MT entre septembre et août, et une hausse de stock de 1,45% à 2,45MT.  Parallèlement, les premières estimations d’exportation sur les 10 premiers jours d’octobre montrent une baisse de la dynamique d’export de près de 15% par rapport au même période en septembre. Dans ce contexte les cours du palme ont évolué en baisse.

De son côté, le colza termine la journée  baisse dans le sillage du soja, des huiles et de la hausse de l’eurodollar.

Du côté des céréales, les cours ont évolué en légère baisse sur le marché de Chicago à la veille du rapport de l’USDA. Sur le maïs, les récoltes US ne montrent pas de retard malgré les fortes pluies de la semaine dernière (34% des surfaces sont récoltées contre 21% l’année dernière) ce qui a apporté un peu de pression sur les cours américains.

En ce qui concerne le blé, les cours évoluaient en légère baisse à Chicago face à la bonne avancée des semis de blé d’hiver US (30% contre 23% l’année dernière). En parallèle, notons que le Ministère russe estime la production de blé entre 68 et 69MT mais ce chiffre semble déjà intégré par le marché. Sur Euronext, les cours du blé ont également subi la pression du léger regain de l’euro sur la séance. Le mouvement a toutefois été limité par la révision en baisse de 100KT du stock fin français par FranceAgriMer, grâce entre autres  à de meilleures perspectives d’exports vers les pays-tiers.

 

Primes en €/T sur le rendu portuaire :

• Rouen : +1,25 blé livraison oct.-déc. / -7 colza oct.-déc.  / +4,5 (+2) orge oct.-déc.

• La Pallice : 0 blé oct.-déc. / -1 (+1) maïs oct.-nov.