ODA Info du 11 juillet 2018

Nouvelle baisse sur les marchés des grains

Par | Publié le

Aujourd’hui les cours des céréales et des oléagineux ont évolué en baisse de part et d’autre de l’Atlantique.

Les inquiétudes sur le conflit commercial entre les USA et la Chine sont revenues sur le devant de la scène aujourd’hui. En effet, les Etats-Unis pourraient déclencher prochainement de nouvelles taxes à hauteur de 200 milliards de dollars sur les produits d’importation originaires de Chine. Les opérateurs craignent donc une riposte de la Chine  dans les prochains jours et vendent massivement sur les marchés, dont ceux des matières premières agricoles mais également le pétrole qui perd plus de 3% au moment de la clôture d’Euronext malgré la baisse des stocks américains.

De son côté, le marché européen n’a pas résisté au mouvement des marchés américains.

Du point de vue fondamental, FranceAgriMer a revu son estimation de stock fin blé 2017/18 en hausse de 400Kt à 3Mt.

En Russie, l’analyste Ikar a revu en baisse ses estimations de production de grains à 112,8Mt (-2Mt), dont 70,8Mt de blé (-0,7Mt) et 17,5Mt d’orge (-0,3Mt). Notons que le blé de la mer Noire reste attractif en Asie avec l’achat de 90Kt par l’Indonésie aujourd’hui.

Sur le marché du palme, les cours n’ont pas résisté à la baisse du pétrole et de l’huile de soja, malgré l’annonce du gouvernement indonésien d’augmenter plus rapidement que prévu le mandat d’incorporation de biodiesel. Actuellement à 20%, il était initialement prévu de passer à 30% en 2020. Cette hausse pourrait être active dès janvier 2019 selon certains opérateurs locaux.

Primes en €/T sur le rendu portuaire :

• Rouen : +2 blé livraison juillet-août / -14  colza juillet / -7 orge juillet-août

• La Pallice : +2 blé juillet-août / -2 maïs juillet-septembre