ODA Info du 13 septembre 2018

Les marchés continuent d’intégrer le rapport de l’USDA

Par | Publié le

Du côté des céréales, le marché a continué d’intégrer les chiffres publiés par l’USDA hier soir. Ces derniers, ont apporté de la pression sur les cours, notamment la révision en hausse de la production de blé russe. Côté européen, la hausse de la parité eurodollar a été un facteur supplémentaire de baisse. En effet, la parité a rebondi suite à la réunion de la BCE et la publication d’une statistique d’inflation aux USA inférieure aux attentes.

Le retour aux achats de la majorité des grands importateurs du Maghreb/Moyen-Orient n’a pas réussi à endiguer le mouvement sur les cours du blé. Après l’Egypte hier, l’Algérie est passée aux achats pour 630KT de blé pour des livraisons novembre. En parallèle, l’Arabie Saoudite a lancé un appel d’offres pour l’achat de 595KT de blé meunier, la Tunisie a lancé un appel d’offres pour l’achat de blé dur (50KT), de blé tendre (67KT) et d’orge fourragère (75KT), et le Maroc cherche à acheter du blé dur d’origine US.

Du côté des oléagineux, à la fermeture du marché européen, les cours de la fève de soja étaient proches de l’équilibre, face à des ventes hebdomadaires US à l’export satisfaisantes. Par ailleurs, notons une vente de 108KT de soja US vers le Mexique.

Au niveau des huiles, les cours de l’huile de soja ont poursuivi le même mouvement que les cours du pétrole en évoluant en baisse.

Malgré la hausse de la parité eurodollar, les cours du colza terminent la journée en légère hausse sur le marché d’Euronext face aux risques sur la production européenne 2018/19 à cause des conditions sèches.

Primes en €/T sur le rendu portuaire :

• Rouen : +2,5 (+0.5) blé livraison oct.-déc. / -10 colza septembre / +4 orge oct.-déc.

• La Pallice : +2,5 (+0,5) blé oct.-déc. / -3 maïs oct.-nov.