ODA Info du 14 mai 2018

Les cours du blé ont été sous pression de part et d’autre de l’Atlantique

Par | Publié le

Le marché a été rassuré par la prévision de production américaine optimiste de l’USDA la semaine dernière. L’amélioration des contions climatiques contribue également à dissiper les inquiétudes. En effet, des pluies conséquentes sont attendues sur la semaine à venir dans la zone américaine de blé HRW mais également en mer Noire. Du côté du marché européen, le rebond de la parité eurodollar depuis 3 séances accentue le mouvement de baisse.

Concernant le commerce international, notons que l’Arabie Saoudite est passée aux achats pour 1,5MT d’orge fourragère et la Tunisie a lancé un appel d’offres pour 100KT de blé meunier et 75KT d’orge.

Sur le complexe oléagineux, les cours de la fève et du tourteau de soja ont repris le chemin de la hausse aujourd’hui face au maintien des risques de production en Argentine. En effet, malgré les prévisions de temps sec sur la semaine à venir, les fortes précipitations enregistrées sur ces derniers jours ont dégradé les cultures ce qui pourrait entrainer des abandons de surfaces supplémentaires. Outre cet élément, la Chine serait de retour aux achats sur le marché mondial après une baisse de l’activité d’import sur mars et avril.

De leur côté, les huiles ont poursuivi leur reprise dans le sillage du pétrole. En effet, la baisse des huiles des dernières semaines, combinée à la reprise des cours du pétrole, améliore l’attractivité énergétique des huiles dans les carburants.

Malgré la reprise de la parité eurodollar, les cours du colza ont bénéficié du soutien du soja et des huiles pour progresser de 1€/T sur la séance.

Primes en €/T sur le rendu portuaire :

• Rouen : -2 blé livraison mai-juin / -14 colza mai-juin / -7 orge juillet/août

• La Pallice : +2,5 (-0,5) blé mai-juin / -1 (+1) maïs mai-juin

NB : Les bases blé sont maintenant calculées par rapport à l’échéance sept-18 du blé Euronext.