ODA Info du 15 mars 2019

Le blé termine la semaine en hausse

Par | Publié le

Du côté des céréales, les cours du blé terminent la semaine sur une nouvelle séance de hausse. Les fonds spéculatifs américains continuent de se racheter en prévision de l’ouverture de la période de weather market dans l’hémisphère Nord. Les inondations de cette semaine dans certains Etats américains laissent craindre à un retard dans les semis de printemps. D’autre part, après le Maghreb ces derniers jours, c’est au tour de l’Asie de revenir aux achats de blé : la Corée du Sud a acheté au moins 80KT de blé meunier et 65KT de blé fourrager et les Philippines ont contractualisé 55KT de blé australien. Dans ce contexte, le blé à Chicago poursuivait son rebond en fin de séance européenne, entrainant le maïs américain dans son sillage.

Au niveau de l’Europe, le blé s’est apprécié sur l’échéance correspondant à la campagne 2018/19, toujours face à de bonnes perspectives de demande à l’export dans les prochains mois au départ de la France. A l’inverse, les échéances de la campagne 2019/20 ont évolué en baisse en lien avec les conditions favorables pour les cultures européennes. Le maïs Euronext termine quant à lui la séance proche de l’équilibre, pénalisé par la hausse de la parité eurodollar.

Du côté des oléagineux, à la fermeture du marché européen, les cours du tourteau de soja et de la fève étaient orientés à la hausse, suite à la publication des chiffres de trituration US publiés par la NOPA. En effet, sur le mois de février la trituration US est ressortie à 4,2MT, soit en nette baisse par rapport au mois dernier (4,67MT) mais en légère hausse par rapport à février 2018 (4,18MT). Par ailleurs, les espoirs sur les négociations entre la Chine et les USA ont été un élément de soutien supplémentaire, après que Donald Trump a de nouveau exprimé son optimisme sur un futur accord commercial avec la Chine. 
Du côté des huiles, les cours de l’huile de palme se sont légèrement repris aujourd’hui face à la légère reprise de la demande à l’export. En effet, les exportations malaisiennes de palme ont  progressé  de 3,5% sur les 15 premiers jours de mars comparé à la même période en février. En dépit du rebond du palme et du soja, les cours de l’huile de soja évoluaient en baisse dans le sillage du pétrole.  
Malgré la hausse du soja, du canola et du palme, les cours du colza terminent la journée en baisse. 

 

Primes en €/T sur le rendu portuaire:

• Rouen : +4 blé livraison mars-avril / -6 colza avril-juin / -10 orge mars-mai
• La Pallice : +3 blé mars-mai / -1 maïs mars-juin