ODA Info du 22 janvier 2019

Hausse du colza dans le sillage du canola

Par | Publié le

Le blé a évolué en hausse aujourd’hui sur Euronext comme sur Chicago. Après la Russie, l’Ukraine semble être prête à limiter les exports de blé. En effet, le ministère ukrainien de l’agriculture a demandé aux exportateurs de respecter les termes de l’accord sur le volume maximum de blé meunier à exporter. Les exports ont en effet atteint plus de 80% de ce volume.

Du côté du commerce international, la Tunisie a lancé un appel d’offres pour l’achat de 92KT de blé et 50KT d’orge et la Syrie est à la recherche de 400KT de blé.

Du côté des oléagineux, les cours du soja étaient proches de l’équilibre en fin de séance européenne dans un contexte qui reste toujours incertain sur l’évolution des négociations entre la Chine et les USA.

Au niveau des huiles, les cours de l’huile de palme ont évolué en hausse face à une bonne demande à l’export malgré le repli du pétrole. En effet, les exportations malaisiennes de palme sont ressorties en hausse de 9,4% sur les 20 premiers jours de janvier comparé à la même période en décembre. L’huile de soja a poursuivi le même mouvement sur le marché de Chicago.

Du côté du canola, les cours continuent d’être soutenus face à une bonne demande chinoise. A l’image de son homologue canadien et dans le sillage du palme les cours du colza terminent la journée en hausse.

Primes en €/T sur le rendu portuaire:

• Rouen : +3  blé livraison jan.-mars / -3 colza fèv.-mai / -10 orge jan.-mars

• La Pallice : +1,75 blé jan.-mars / +1 maïs jan.-mars