ODA Info du 28 mars 2019

Les marchés des matières premières agricoles européens terminent la séance en légère baisse.

Par | Publié le

En ce qui concerne le blé, les nouvelles de la journée concernant la demande sur l’origine américaine ont été plutôt positives. A 476KT, les ventes hebdomadaires de blé sont ressorties supérieures aux attentes et sur un meilleur niveau que les semaines passées. En parallèle, l’USDA a annoncé que 300KT de blé US avaient été contractualisés aujourd’hui à destination de l’Irak (dont la moitié des volumes au titre de la campagne 2018/19). L’institution a  également confirmé la vente de 120KT de blé SRW lors de l’appel d’offres égyptien de mardi. D’autre part, les Philippines ont lancé un appel d’offres pour l’achat de 60KT de blé. Malgré ces éléments, les cours du blé américains évoluaient en baisse en fin de séance européenne, principalement sous fond de mouvements techniques et de prises de bénéfices.
Dans le sillage de Chicago, le blé Euronext termine la séance en baisse. Le mouvement a toutefois été limité par une nouvelle baisse de la parité eurodollar sur la séance.  
Du côté des fondamentaux mondiaux des céréales, le CIC (Conseil international des céréales) a publié ses premières projections pour la campagne 2019/20. Malgré le rebond attendu de la production mondiale de blé, maïs et orge, le stock fin mondial toutes céréales confondues devraient évoluer en baisse en lien avec l’augmentation de la consommation.  
Sur le marché du maïs, les cours américains étaient à l’équilibre à la clôture d’Euronext. Les ventes hebdomadaires US sont ressorties conformes aux attentes (904,5KT dont 300KT vers la Chine). Le maïs Euronext termine quant à lui la séance en légère baisse dans le sillage du blé. 

Sur les oléagineux, les cours de la fève et du tourteau de soja se sont repris aujourd’hui sur le marché de Chicago, malgré des ventes hebdomadaires US très décevantes. L’attention du marché était focalisée sur les négociations commerciales entre les USA et la Chine. Bien qu’aucun accord n’ait été trouvé pour le moment, le nouvel achat de 1,5Mt de fève de soja US par la Chine a laissé les opérateurs plutôt optimistes sur le déroulement des négociations.

Sur les huiles, les cours du palme se sont repliés aujourd’hui. Malgré une bonne dynamique d’export depuis le début du mois de mars, les perspectives de reprise de production en Asie du Sud-Est pourraient limiter la baisse des stocks.

Après être revenu sur des points bas hier, les cours du canola ont rebondi aujourd’hui. Néanmoins, cette reprise reste fragile dans un contexte où le flux d’export vers la Chine reste nul depuis la hausse des tensions commerciales entre les deux pays. Malgré une baisse de la parité eurodollar et une reprise du canola, les cours du colza sont restés proches de l’équilibre sur le rapproché.

Primes en €/T sur le rendu portuaire:
• Rouen : +3,5 blé livraison avril-mai / -5,5 (+0,5) colza avril-juin / -13 orge avril-juin
• La Pallice : +3 (+0,25) blé avril-mai / -1 maïs avril-juin