ODA Info du 31 janvier 2019

Consolidation des marchés des matières premières agricoles

Par | Publié le

Après un début de séance en légère hausse, les cours du blé américains ont fait chemin inverse en fin de séance européenne. La première publication des statistiques de ventes à l’export US depuis la shutdown ont concerné la semaine se terminant au 20 décembre. Les ventes sont ressorties sur un bon niveau à 526KT, dont 171KT vers l’Egypte via des importateurs privés. En ce qui concerne le maïs, les ventes américaines ont été élevées (1,7MT) et supérieures aux attentes des opérateurs. Les cours du maïs à Chicago évoluaient pourtant en baisse en fin de séance européenne. 

Par ailleurs, le marché des céréales ne semblait pas s’inquiéter de la fermeture temporaire des ports ukrainiens  en raison d’un climat défavorable. 

Sur le marché européen, le blé termine la séance en baisse. Les opérateurs semblaient réagir négativement à la révision en baisse de 2MT de l’objectif d’export de blé européen publié par la Commission européenne (18MT). Une réaction que nous ne partageons pas au regard des hypothèses bien différentes dans nos propres bilans. Le maïs Euronext a suivi le mouvement du blé de façon plus modérée.  

Sur le complexe oléagineux, les cours du complexe soja évoluaient proches de l’équilibre à la clôture d’Euronext, dans l’attente des résultats de la réunion entre les représentants américains et chinois.

De son côté, le palme termine la séance en légère baisse malgré des exports malaisiens satisfaisants sur le mois de janvier, en hausse de près de 15% par rapport à décembre.

En Europe, les cours du colza ont évolué en forte baisse sur le contrat février-18 qui clôture ce soir. Sur les échéances suivantes, le mouvement de baisse a été plus modéré dans le sillage du canola canadien.

Primes en €/T sur le rendu portuaire:

• Rouen : +2,5 blé livraison jan.-mars / -4 colza fèv.-mai / -9 orge jan.-mars

• La Pallice : +1,5 (+0,5) blé jan.-mars /  0 maïs jan.-mars