ODA Info du 5 décembre 2018

Consolidation du blé face à l’incertitude sur la demande égyptienne

Par | Publié le

Sur le marché du blé, les cours à Chicago évoluaient en baisse de près de 0,6% en fin de séance européenne. Le retard de payement du GASC pour 945KT de blé (16 bateaux) inquiète les opérateurs. En effet, l’organisme d’achat de l’Etat égyptien a retardé les paiements à janvier des bateaux devant arriver entre la fin novembre et mi-décembre. La cause de ces difficultés de payement n’est pas connue mais les opérateurs semblent penser que cela pourrait avoir un impact sur les futurs imports du pays.

Influencé par la baisse du blé US, le blé Euronext a suivi la même orientation, dans un mouvement cependant moins marqué que son homologue américain (-0,25% sur l’échéance mars-18).

Du côté du maïs, les cours européens ont évolué en hausse à contrecourant des cours du blé, probablement en lien avec la hausse des prix ukrainiens ces derniers jours.

Sur le complexe oléagineux, les cours de la fève, de l’huile et du tourteau de soja sont restés proches de l’équilibre sur la séance. Après la forte activité enregistrée en début de semaine face à l’annonce de la baisse des tensions commerciales entre les USA et la Chine, le marché attend maintenant les faits et notamment la baisse des taxes chinoises à  l’importation de produits US.

De leur côté, les cours du palme ont évolué en baisse face aux perspectives de nouvelle hausse des stocks malaisiens à la fin du mois de novembre. En effet, le rapport mensuel du MPOB, publié lundi prochain, pourrait montrer un stock malaisien à plus de 3MT selon les attentes des opérateurs locaux.

Dans ce contexte, les cours du colza ont suivi le mouvement sans information complémentaire.

Primes en €/T sur le rendu portuaire :

• Rouen : +2,5 (+0,5) blé livraison jan.-mars / -2 colza jan.-mars / +2 (-0,5) orge jan.-mars

• La Pallice : +2 blé jan.-mars /  +1 (-1,5) maïs déc.- jan.