ODA Info du 8 avril 2019

Hausse des céréales européennes malgré la reprise de la parité eurodollar

Par | Publié le

Sur le marché du blé, l’actualité est limitée sur la journée. Les opérateurs attendent la publication du crop progress de l’USDA (cette nuit) et du rapport mensuel de l’USDA (demain soir). Notons que le blé européen réussit à clôturer en légère hausse, malgré le rebond significatif de la parité eurodollar aujourd’hui (+0,4%) et la stabilité du blé à Chicago en fin de séance européenne. En effet, les exports au départ de l’Europe restent sur une bonne dynamique ce qui permet à Euronext de se maintenir. Au cumul depuis le début de la campagne, l’Union européenne a exporté 15MT de blé contre 15,6MT l’année passée à la même période. 
Du côté du maïs, les cours américains évoluaient proche de l’équilibre à la clôture du marché européen, dans l’attente du rapport de l’USDA. De son côté, le maïs Euronext s’est légèrement apprécié sur la séance dans le sillage du blé. Notons que l’Iran lance un appel d’offres pour l’achat de 300KT de maïs, 300KT d’orge et 300KT de tourteaux de soja pour des livraisons avril/juin.

Sur le complexe oléagineux, les cours de la fève et du tourteau de soja ont évolué en légère hausse sur la séance. L’optimiste des opérateurs semble se maintenir quant à la résolution rapide du conflit commercial entre les USA et la Chine. Notons que le mouvement est resté limité à l’approche de la publication du rapport mensuel de l’USDA demain soir à 18H00.

Sur les huiles, après le rebond enregistré la semaine dernière, les cours de l’huile de palme et de soja ont évolué en baisse sur la séance. Des prises de bénéfice des opérateurs semblent en grande partie expliquer ce mouvement dans l’attente du rapport de l’USDA demain et celui du MPOB mercredi.

Le marché du colza est resté sous la pression des huiles sur l’échéance Mai-19. Pour la prochaine campagne, les inquiétudes de production reviennent sur le devant de la scène. Après les conditions sèches depuis les semis qui ont fortement réduit les surfaces, les cultures encore en place font maintenant face à une forte pression des insectes, notamment sur le Nord-Est de la France et en Angleterre.

Primes en €/T sur le rendu portuaire:
• Rouen : +4,5 blé livraison avril-mai / -6 colza avril-juin / -10 orge avril-juin
• La Pallice : +3 blé avril-mai / -1 maïs avril-juin