ODA Info du 9 avril 2019

Les modifications du rapport de l’USDA font peu réagir les marchés

Par | Publié le

L’actualité principale sur les marchés agricoles a été la publication du rapport mensuel de l’USDA en fin de séance européenne.

Sur le marché du blé, la révision en hausse des stocks 2018/19 aux USA (+860KT) et au niveau mondial (+5,1MT) a eu peu d’incidence sur les cours à Chicago. En effet, avant la publication du rapport, les cours du blé à Chicago étaient déjà orientés en baisse en lien avec le crop progress américain. Les notations des blés d’hiver US se sont nettement améliorées sur la semaine (+4 points) à 60% de « bon à excellent », soit un bon niveau en comparaison avec l’historique. Les semis de blé de printemps et de maïs ont débuté aux USA cette semaine et se trouvent sur une avancée similaire à l’année passée à cette période, avec respectivement 1% des surfaces de blé de printemps semées et 2% des surfaces de maïs.

Par ailleurs, notons que l’Algérie revient aux achats afin de couvrir ses besoins du mois de juin. Cela a permis à l’échéance Mai-19 de se tenir avant la publication du rapport de l’USDA, puis de terminer la séance en légère baisse. Le rejet probable d’un bateau de blé français par l’Egypte en raison d’un taux d’ergot supérieur aux spécifications du GASC n’a pas impacté les cours. En parallèle, les échéances du blé Euronext correspondant à la campagne 2019/20 ont évolué en baisse dans le sillage du marché US.

Sur le marché du maïs, la révision en hausse du stock mondial (+5,5MT) et américain (+5MT) par l’USDA semblait déjà être intégrée par les opérateurs puisque les cours du maïs à Chicago étaient à l’équilibre à la clôture du marché européen. Le maïs Euronext termine quant à lui la séance en légère hausse.

Du côté des oléagineux, à la fermeture d’Euronext, les cours du soja étaient à l’équilibre. En effet, dans son rapport, l’USDA a légèrement revu à la baisse la production mondiale 2018/19 (-500KT), malgré la révision en hausse de la production brésilienne de 500KT à 117MT. Le stock fin ressort  à 107,4MT, soit 1MT au-dessous des attentes. 
Du côté des huiles, le palme évoluait en hausse face aux perspectives de réduction des stocks en Malaisie entre février et mars. L’huile de soja a poursuivi le même mouvement. 
Malgré la hausse des huiles, les cours du colza terminent la journée en baisse face à la hausse de la parité eurodollar et des considérations graphiques.

Primes en €/T sur le rendu portuaire:
• Rouen : +4,75 (+0,25) blé livraison avril-mai / -6 colza avril-juin / -12 (-2) orge avril-juin
• La Pallice : +3 blé avril-mai / -1 maïs avril-juin