ODA Info du 23 avril 2019

Les céréales européennes à la peine au retour du week-end de Pâques

Par | Publié le

Après avoir été fermé vendredi et lundi pour le week-end pascal, Euronext a rouvert aujourd’hui. Les céréales ont répercuté le mouvement de baisse enregistré hier sur le marché américain, malgré le repli de la parité eurodollar vers les 1,12. En effet, les notations de blés d’hiver américains continuent de s’améliorer à 62% de « bon à excellent » (+2 points sur la semaine), soit leur plus haut niveau depuis 7 ans à cette période de l’année. Les semis américains de blés de printemps et de maïs montrent toujours un retard significatif par rapport à la moyenne quinquennale, mais le retard est pour le moment similaire à l’année dernière.

En parallèle, notons qu’un analyste russe a révisé en légère baisse son objectif d’export 2018/19 à 34,9MT (-200KT), ce qui a permis un léger rebond du blé à Chicago après leur baisse de la veille. Le maïs US évoluait quant à lui en baisse en fin de séance européenne, dans le sillage du soja.

En effet, à la fermeture d’Euronext, le soja américain était en baisse marquée (-1,7%), probablement face aux craintes sur les relations entre les USA et la Chine. En parallèle, selon le Crop progress de l’USDA, les semis de soja débutent aux USA avec 1% des surfaces semées la semaine dernière, contre 2% l’année dernière la même date.  
Du côté du palme, les cours évoluaient en légère baisse aujourd’hui. En effet, les exportations malaisiennes d’huile de palme sont ressorties en hausse de seulement 1,5% sur les 20 premiers jours d’avril comparé à la même période en mars.
Emportés par le mouvement du soja, les cours du colza peinent à clôturer en hausse, malgré la baisse de la parité eurodollar et le rebond du pétrole. En effet, les cours de l’or noir ont grimpé hier à leur plus haut niveau depuis près de six mois suite à la décision de Trump de ne pas renouveler les dérogations accordées à certains pays importateurs de pétrole iranien. 

Pour finir, notons que StatCan publiera demain les intentions de semis 2019 au Canada. Les opérateurs de marché tablent sur une baisse de 4,4% des surfaces de colza 2019 par rapport à l’année dernière. 

 

Primes en €/T sur le rendu portuaire:

• Rouen : +3 (-0,5)  blé livraison avril / -6 colza avril-juin / -17 juillet-août

• La Pallice : +2 (-0,5) blé avril / -1 (+1) maïs avril-juin